EdC Working Group

Les publications

3ème Journée de l’Arganier - Agadir La recherche scientifique au service de l'Arganier et ses dérivés

19-10-2007

La Fondation Mohammed VI pour la Recherche et la Sauvegarde de l’Arganier est heureuse d’accueillir la troisième édition des Journées Scientifiques de l’Arganier à Agadir, après l’édition de 2005 tenue à Essaouira.
Entre ces deux éditions, les dossiers prioritaires de la Fondation, notamment la lutte contre la déforestation et la protection juridique de l’huile d’Argan, ont connu une évolution déterminante dans le processus de sauvegarde et de valorisation que nous mettons en oeuvre.
L’opération pilote en milieu scolaire au sein de l’arganeraie de Smimou est à cet égard riche d’enseignements et de promesses. L’intérêt qu’y portent le programmes de coopération décentralisée marocco-française est particulièrement significatif de l’impact de cette opération dans nos efforts pour endiguer la déforestation.
Par ailleurs, notre Parlement a adopté le texte relatif à la création du Registre des Indications Géographiques émanant de l’Office Marocain de la Propriété Industrielle, et le projet de loi relatif aux « Signes distinctifs d'origine et de qualité des produits agricoles et des denrées alimentaires » signé par le Ministère de l’Agriculture, a été adopté par le Conseil de Gouvernement en Mai dernier.
Ces acquis structurels et substantiels renforcent la portée des Journées Scientifiques de l’Arganier qui, faut-il le rappeller, sont le fruit du partenariat de la première heure qui lie la Fondation et les laboratoires Pierre Fabre.
Le choix des thématiques de cette troisième édition est particulièrement cohérent avec le fondement de notre démarche, « protéger l’amont tout en valorisant l’aval ». En traitant des enjeux et des contraintes de la reforestation, de l’écologie, de la biologie et de la dermo-cosmétique, notre Fondation donne à l'arganier la place qui lui revient dans les projets de développement humains et sociaux.
Au nom des trois millions de Marocains qui vivent directement ou indirectement de l’Arganier, je souhaite plein succès aux travaux des chercheurs français et marocains réunis pour cette 3ème journée scientifique.